Grand Paris #climat - AIGP
Atelier International du Grand Paris rechercher
Cacher le contenu pour mieux voir les images
afficher le contenu

Grand Paris
#climat

Photos Films

/ Entretiens avec le Conseil scientifique

/ Animations

/ Reportages

/ Interviews

/ Captation des débats

Expositions

/ Palais de Tokyo

/ Grand Palais

/ Musée de l'Homme

Workshops

/ More with less materials

/ Le Grand Paris de la jeunesse et de l'énergie

/ Projet de fin d'étude - Changement climatique

/ Regards croisés sur les métabolismes urbains

/ La traversée Nord-Sud

/ Métabolisme urbain, économie circulaire et urbanisme

Débats

/ Le Grand Paris des solutions pour le climat

/ Les lieux de la Culture

/ Les dessous du Grand Paris

/ Paysages du sous-sol

/ La ville contemporaine au bord du fleuve

/ Un Grand Paris hors normes

/ Grand Paris Biorégion

/ Mobiliser

/ Les villes pour le climat

/ Common spaces and cross-border projects

Ateliers

/ Occuper mieux

/ Vivre bien partout

/ Produire autrement

/ Relier Tisser

/ Retrouver la Seine

/ Campus : s'adapter, transmettre

novembre - décembre 2015

Les workshops

workshop_batimat workshop_jeunesseNRJ workshop_pfe workshop_regardscroises workshop_traversee workshop_metabolisme
 

debat_lancementMore with less material

Workshop dans le cadre du salon Batimat

du 2 au 6 novembre au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte

L'AIGP, l'association Le Sixième Continent et l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris la Villette s'associent autour du salon Batimat pour présenter un stand et organiser un workshop autour des questions du réemploi.

Au programme: une semaine de travail, deux tables rondes et pour conclure, une restitution publique des travaux

debat_morewithlessmaterial" Quel avenir pour les déblais
du Grand Paris Express ? "

Table ronde mercredi 4 novembre de 12h00 à 12h45

Thématiques abordées :

Avec le projet du réseau de transport « Grand Paris Express », la métropole va générer des millions de tonnes de déblais supplémentaires d’ici à 2030. Le flux gigantesque de ces matières soulève des questions sur la gestion et la réduction des déchets du BTP, dix fois plus importants que les déchets ménagers.

Quel paysage y-a-t-il sous nos pieds ? Comment gérer ces déblais qui seront excavées lors de la réalisation des 200 km de lignes sous-terraines et des 72 gares du futur métro de Grand Paris ? Quel impact pour la métropole, l’équilibre territorial, les futures décharges, carrières et autres déformations topographiques ?

L’enjeu aujourd’hui est de réussir à atteindre des taux de valorisation élevés, 70% en 2020, tels que fixés par la loi de transition énergétique. Nous interrogerons autour de cette table ronde les façons de porter un regard qualitatif sur cette matière, afin de considérer ces “déchets” comme une “ressource” pour le projet de territoire.

Intervenants :
  • Rym Mtibaa, chargée de mission PREDEC (Plan régional de prévention et de gestion des déchets issus des chantiers du bâtiment et des travaux publics) à la Région Île-de-France
  • Benjamin Draoulec, Responsable Grands Comptes Soldating chez Hesus, plateforme web d'échange de déblais, entreprise spécialisée dans les échanges de déblais
  • Gilles Vexlar, paysagiste, Agence Latitude Nord, enseignant à l’École du Paysage de Versailles
  • Beatriz Ramo, Architecte urbaniste, pour l’équipe Star/ Strategies + Architecture
  • Frédéric Willemin, Directeur de l’ingénierie environnementale, Société du Grand Paris
→ Télécharger le flyer de la table-ronde

debat_morewithlessmaterial" Villes d’aujourd’hui,
carrières de demain ? "

Table ronde vendredi 6 novembre de 12h00 à 12h45

Intervenants :
  • Alessia Calo, architecte urbaniste, Studio associato Secchi/Vigano (Italie), membre du Conseil scientifique de l’AIGP, équipe Studio_15 Bernardo Secchi et Paola Viganò
  • Rym Mtibaa, chargée de mission PREDEC (Plan régional de prévention et de gestion des déchets issus des chantiers du bâtiment et des travaux publics) à la Région Île-De-France
  • Maarten Gielen, déconstructeur, association ROTOR (Belgique)
  • Grégoire Saurel, architecte, association Bellastock (France)
→ Télécharger le flyer de la table-ronde
Thématiques abordées :

Avec le projet du Grand Paris, l’objectif fixé par la Loi n° 2010-597 du 3 juin 2010 est de construire soixante-dix mille nouveaux logements par an pour satisfaire les besoins en Île-de-France. Sachant que le secteur du BTP génère à lui seul 70 % des déchets produits dans l’hexagone, on prévoit une hausse de plusieurs millions de tonnes de déchets inertes supplémentaires dans la Région Île-de-France d’ici à 2030.

Dès lors, comment organiser et penser des cycles plus pérennes de la matière ?

Comment construire avec les ressources locales ? Quelles modifications et dispositifs faut-il imaginer pour que des déchets puissent revenir dans les circuits de la construction ?

Récupérer, réutiliser, recycler, revaloriser, réemployer, réapproprier, remédier, sont autant de termes associés à des usages nouveaux et créatifs questionnant notre façon de produire et de consommer l’espace. Avec la participation des étudiants de l’ENSA Paris La Villette, notre atelier pédagogique prendra la forme d’enquêtes et de tables rondes autour de ces questions avec les acteurs présents sur le salon le « Mondial du bâtiment ».

workshop_jeunesseNRJLe Grand Paris
de la jeunesse et de l'énergie

Workshop dans le cadre du festival "Freestyle" à la Villette

Les dimanche 6 et 13 mars dans la Grande Halle

Participants :
  • Les jeunes habitants et citoyens de Nangis, La Courneuve, Noisy-Le-Grand
    Et :
    BMCA Brès + Mariolle et Chercheurs Associés l’association TEPOP (Territoire à Énergie Populaire)
  • Béatrice Mariolle, Architecte-urbaniste, membre du Conseil scientifique de l’AIGP
  • Marie Ange Jambu, Architecte-urbaniste, membre du Conseil scientifique de l’AIGP
  • Aurélia Beau, Architecte-urbaniste, membre du Conseil scientifique de l’AIGP
→ Télécharger le flyer de l'événement

Ces workshops sont co-organisés par l’AIGP, BMCA (Bres+Mariolle et Chercheurs associés), membre du Conseil scientifique de l’AIGP, l'association TEPOP (Territoire à Énergie Populaire) et l’Établissement public du parc et de la Grande halle de La Villette

Dans le cadre de la COP 21, l'occasion est donnée aux jeunes des quartiers populaires de la future métropole de partager leurs réflexions et leurs propositions afin d'imaginer avec eux « le Grand Paris de demain ». L'idée est de s'appuyer sur des initiatives locales déjà existantes dans des quartiers prioritaires de la future métropole. Ainsi à La Courneuve et Nangis, des jeunes encadrés par des jeunes architectes urbanistes ont travaillé sous forme d'ateliers en vue de créer des petits projets architecturaux et urbains en tenant compte des contraintes écologiques et énergétiques.

L'objectif de la démarche: montrer que l'on peut réaliser des petits projets en co-construction avec les jeunes en les rendant acteurs de la vie sociale tout en les sensibilisant à la transition énergétique.

Au programme, des ateliers maquettes associant le public de manière ludique aux réfléxions autour des enjeux de la ville de demain: la nature, le recyclage, l'énergie

La démarche est accompagnée toute la journée par l'association "L’œil à l’écoute" en proposant aux jeunes d’enregistrer une émission de radio sur place.

workshop_pfeProjet de fin d'étude

Changement climatique

Mercredi 2 décembre au Pavillon de l'Arsenal

Séminaire-Workshop co-organisé par l’AIGP et l’école Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Malaquais

Ce séminaire de formation s'inscrit dans la phase de préparation des projets de fin d'études du département Transitions de l'ENSA Paris Malaquais. Il réunit un groupe d'étudiants travaillant spécifiquement sur des projets abordant les enjeux du changement climatique sur les territoires du Grand Paris. Parmi les thématiques abordées : métabolisme urbain à travers le cycle de l'eau et les cycles de matériaux de construction.

Avec les étudiants de Master M2 « Théorie et Projet Transitions » de l’ENSA Paris-Malaquais

 

    Animé par :
  • Marc Benard, Architecte, enseignant à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Malaquais (ENSAPM)
    Et les enseignants du Projet de fin d’étude « Transitions » de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Malaquais :
  • Isabelle Chesneau, Docteur en urbanisme, enseignante à l’ENSAPM
  • Peggy Garcia, Architecte, enseignante à l’ENSAPM
  • Léa Mosconi, Architecte, enseignante à l’ENSAPM
  • Christian Comiot, Architecte, ingénieur ESTP et enseignant à l’ENSAPM

workshop_regardscroisesRegards croisés sur les métabolismes urbains

Workshop du master "Urbanisme, aménagement et études urbaines"

Restitution des travaux le 4 décembre au Pavillon de l'Arsenal

L’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et l’école Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Val de Seine (ENSAPVS) cohabilitent le master « Urbanisme, aménagement et études urbaines ».

Au premier semestre de deuxième année de master, les étudiants urbanistes interviennent en phase d’analyse et de programmation sur les sites d’études choisis par les étudiants architectes du studio « métabolismes urbains ».

Dans le cadre de la COP 21, l'occasion est donnée aux jeunes des quartiers populaires de la future métropole de partager leurs réflexions et leurs propositions afin d'imaginer avec eux « le Grand Paris de demain ». L'idée est de s'appuyer sur des initiatives locales déjà existantes dans des quartiers prioritaires de la future métropole. Ainsi à La Courneuve et Nangis, des jeunes encadrés par des jeunes architectes urbanistes ont travaillé sous forme d'ateliers en vue de créer des petits projets architecturaux et urbains en tenant compte des contraintes écologiques et énergétiques.

L'objectif de la démarche: montrer que l'on peut réaliser des petits projets en co-construction avec les jeunes en les rendant acteurs de la vie sociale tout en les sensibilisant à la transition énergétique.

Au programme, des ateliers maquettes associant le public de manière ludique aux réfléxions autour des enjeux de la ville de demain: la nature, le recyclage, l'énergie

La démarche est accompagnée toute la journée par l'association "L’œil à l’écoute" en proposant aux jeunes d’enregistrer une émission de radio sur place.

Participants :
  • Les jeunes habitants et citoyens de Nangis, La Courneuve, Noisy-Le-Grand
    Et :
    BMCA Brès + Mariolle et Chercheurs Associés l’association TEPOP (Territoire à Énergie Populaire)
  • Béatrice Mariolle, Architecte-urbaniste, membre du Conseil scientifique de l’AIGP
  • Marie Ange Jambu, Architecte-urbaniste, membre du Conseil scientifique de l’AIGP
  • Aurélia Beau, Architecte-urbaniste, membre du Conseil scientifique de l’AIGP
→ Télécharger le flyer de l'événement

workshop_traverseeTraversée nord-sud

Confluence Seine-Marne, Bois de Vincennes, Chaîne des parcs, Boulevard Périphérique

Compte-rendu du workshop vendredi 11 décembre au Palais de Tokyo

Workshop du 5 au 11 décembre co-organisé par l’AIGP et l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), animé par Paola Viganò, équipe studio_15 Bernardo Secchi et Paola Viganò.

Une nouvelle structure spatiale pour le Grand Paris

La construction d’une vision pour la future métropole passe à travers la construction d’une nouvelle structure spatiale qui réinterprète les changements en cours ou souhaités et qui impulse de nouvelles dynamiques plus équitables et solidaires. Le modèle radioconcentrique qui a défini le rôle de chaque territoire (servi ou servant) et qui a contribué à la formation d’inégalités sociales et spatiales doit être radicalement repensé : c’est là que nous reconnaissons le plus haut intérêt métropolitain. Nous proposons une structure basée sur des traversées « vertes », qui redessinent l’espace à une échelle métropolitaine et qui construisent de nouveaux équilibres entre centre et périphérie. Ces traversées vertes prennent la forme d’espaces plurifonctionnels capables de dessiner un support pour un Grand Paris plus poreux, perméable et qui renforce les relations horizontales, une banlieue qui pourra alors être recyclée et développer, dès aujourd’hui, une nouvelle urbanité et une adaptation au changement climatique plus importante.

Un jalon supplémentaire au sein d’études successives

Plusieurs études et workshops menés par Studio Associato Bernardo Secchi Paola Vigano ont permis d’explorer plus en détail ces traversées, tant dans le cadre de l’AIGP que pour le compte d’autres maîtres d’ouvrage (voir page ci-contre). Le workshop qui nous concerne permet d’explorer une portion de la traversée nord-sud qui connecte Seine-Amont au Nord du Grand Paris. Ce territoire, qui s’étend de la confluence Seine- Marne au canal de l’Ourcq, invite particulièrement à se confronter aux thèmes des infrastructures autoroutières (A3, A4, boulevard périphérique) et des continuités écologiques (bois de Vincennes, chaîne des parcs...) dans un tissu dense et varié offrant de multiples possibilités de recyclage.

La Traversee Nord-Sud

workshop_metabolismeMétabolisme urbain, économie circulaire et urbanisme

Après-midi d'échanges

Mercredi 9 décembre au Pavillon de l'Arsenal
Dialogue entre les acteurs de l’économie circulaire et ceux de l’aménagement et de l’urbanisme

Comité d'organisation : Sabine Barles, Professeure à l’Université Paris 1, UMR Géographie-Cités, Labex DYNamite, Antoine Brès, Professeur à l’Université Paris 1, UMR Géographie-Cités, Labex DYNamite, membre du Conseil scientifique de l’AIGP

À l’occasion de la COP 21, il apparaît fondamental de questionner les liens entre économie circulaire, métabolisme urbain et aménagement du territoire. Les principes de l’économie circulaire sont aujourd’hui ouvertement revendiqués par les acteurs publics et privés, au sein des discours des élus et des projets de territoire.

Néanmoins, souvent réduite aux “3 R”, “réduire, réutiliser, recycler”, l’économie circulaire peine à se spatialiser et trouver une approche territoriale. En parallèle, l’aménagement du territoire et l’urbanisme, en tant que consommateurs de matériaux et d’énergies, sont au cœur du métabolisme urbain et doivent faire l’objet d’une réflexion sur ses enjeux et pratiques. Les problématiques liées à la conception des éco-quartiers ou des réseaux dédiés au métabolisme urbain (eau, énergie, déchets), et notamment les réflexions sur les circuits court en aménagement et urbanisme sont, par exemple, des entrées qui dialoguent avec l’économie circulaire. Comment alors parvenir à une mise en relation des pratiques et objectifs de l’aménagement et de l’urbanisme avec ceux de l’économie circulaire ? Comment inscrire cette démarche dans la perspective du Grand Paris ?

Première session : Métabolisme urbain et économie circulaire : quels enjeux d’aménagement dans le contexte métropolitain ?
  • Présentation: Lili Lainé, étudiante en master 2 urbanisme et aménagement, université Paris I - Panthéon Sorbonne
  • Animation: Mathilde Désoyer et Jeanne Richon, étudiantes en master 2 urbanisme et aménagement, université Paris I - Panthéon Sorbonne
  • Amandine Crambes, ingénieure-urbaniste, sevice des organisations urbaines, ADEME
    Présentation de l'AMI "économie circulaire et urbanisme": raisons d'être et bilan
  • Bruno Lhoste, vice-président d'Orée, PDG de INDIGGO
    Expériences d'écologie industrielle et présentation des travaux du groupe Orée
  • Vincent Calay, attaché scientifique et expert en prospective, IWEPS
    Une ville linéaire peut-elle devenir circulaire? Quelques enseignements du cas bruxellois
  • Vincent Augiseau, doctorant université Paris I Panthéon-Sorbonne, UMR Géographie-Cités, équipe CRIA
    Les matériaux de construction pour le Grand Paris au prisme de l'écologie territoriale
Deuxième session : L'économie circulaire dans le projet urbain et architectural
  • Présentation: Lili Lainé, étudiante en master 2 urbanisme et aménagement, université Paris I - Panthéon Sorbonne
  • Animation: Camille Grangier et Sonia Veyssière, étudiantes en master 2 urbanisme et aménagement, université Paris I - Panthéon Sorbonne
  • Olivier Coutard, directeur de recherches au CNRS, UMLR LATTS
    L'économie circulaire induit-elle un changement de paradigme dans la manière de concevoir les réseaux techniques?
  • Jonathan Coulet, chef de projet urbanisme durable, LesEnR
    Perspectives et obstacles de l'économie circulaire, l'expérience de la démarche TERREP
  • Roberto d'Arienzo, architecte-urbaniste, enseignant chercheur à l'Ecole Spéciale d'Architecture
    La reconversion des bâtiment: illustration par le cas de Naples
  • Justine Emringer, chargée de mission Développement Durable, Maison de l'Emploi de Plaine Commune
    Les initiatives d'économie circulaire menées sur le territoire de Plaine Commune.

ATELIER
INTERNATIONAL
DU GRAND
PARIS

Gouvernance

Conseil scientifique

Actualités de l'AIGP

Recrutement

Avis de consultation

Europan

Popsu

Préfecture de Paris et d'Ile-de-France

Ministère de la Culture et de la communication

Ministère du Logement, de l'Égalité des territoires et de la Ruralité

Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

Cité de l'Architecture et du Patrimoine

Association Europan

Mairie de Paris

Conseil régional d'Ile-de-France

Paris Métropole

Association des Maires d'Ile-de-France

Letttre d'information

Plaquette de présentation de l'AIGP

Schéma de présentation de L'AIGP

AIGP Schematic presentation

Le journal de l'AIGP

AIGP Presentation booklet

Mentions légales

Contact

Presse

vimeo AIGP AIGP - Facebook AIGP - Twitter AIGP - YouTube linkedin atelier-international-du-grand-paris